Lien Twitterk Lien Facebook

Suhum co-operative

Suhum Coopérative, cacao, Ghana.

Le cacao est une culture complexe qui demande beaucoup de soin, de sorte que les fermiers doivent le cultiver à l'abri de la lumière du soleil, du vent ou du risque de maladie.

Cependant, même avec le meilleur soin, les cacaotiers peuvent s'affaiblir. Par exemple, nous savons de nos emprunteurs au Ghana que le rendement de cacao a baissé ces deux derniers ans par suite d'une affection fongique qui a atteint les cacaotiers plus âgés.

Président M> Kwame Asa-Ofori a dit :

"Grace aux investisseurs de Shared Interest, nous venons d'acheter un nouvel camion et d'employer un chauffeur pour distribuer des matériaux essentiels à nos fermiers et aussi pour transporter les fèves de cacao certifiées de commerce équitable de nos fermiers au dépôt."

Une coopérative bienveillante qui fait honneur à sa communauté.

En 2015, Suhum Coopérative au Ghana s'est servi d'un prêt de Shared Interest pour acheter des engrais et des insecticides pour combattre les problèmes causés par les insectes nuisibles. Comme résultat, tout semble indiquer que sa production de cacao va s'accroitre malgré encore plus de défis I'an dernier causés par un manque de pluviosité. Heureusement, 70% de ses fermes sont "hybrides", ce qui les rend plus résistantes au mauvais temps. La commission de cacao du Gouvernement (COCOBOD) a introduit cette nouveauté végétale de cacao en réponse à un déboisement rapide au Ghana de l'est causé par l'exploitation minière illégale.

M. Kwame Asa-Ofori, président de Suhum Coopérative, a dit :

Le rendement de cacao a tombé ces deux derniers ans à cause de l'affection fongique et d'une pluviosité insuffisante due aux rudes conditions climatiques. Heureusement, COCOBOD a organisé une pulvérisation systématique des fermes de cacao. Le financement de Shared Interest nous permet de fortifier les cacaotiers plus vulnérables tout en augmentant la productivité de nos cultures plus robustes."

Retour à la carte