Lien Twitterk Lien Facebook

Mata traders

Mata Traders, l’artisanat, les USA (un acheteur)

Toutes les marques de vêtements ne placent pas la moralité avant la marge, Mata Traders est l’un de ceux qui sont déterminés à faire passer la morale avant tout.

En travaillant avec des coopératives féminines qui appartiennent aux membres et des groupes d’artisans qui suivent les principes du commerce équitable, Mata Traders a été un client de Shared Interest depuis 2010.

En introduisant les tissus traditionels au public mondial, Mata Traders soutient les entreprises familiales des tisserands et des imprimeurs xylographiques qui sont dans toute l’Inde et dans tout Népal, dont le changement industrialisé de la production textile a mis en danger les moyens d’existence.

La fondatrice de Mata Traders, Maureen Dunn Fetscher:

“Nous sommes si fiers à faire partie de cette voix en exposant leurs travaux artisanaux à la femme socialement engagé, chiquement aventureuse.”

Notre parcours avec la Mère Inde

Mata Traders fait en sorte que ses fournisseurs assurent des avantages tels que le congé rémunérés de maladie, l’accès à l’assurance maladie, les examens médicaux bisannuels, une garderie sur place, le congé de maternité avec salaire, les heures supplémentaires, la formation à l’alphabétisation et à l’informatique.

La fondatrice de Mata Traders, Maureen Dunn Fetscher, décrit la conception de l’entreprise basée à Chicago: « Mon histoire d’amour avec l’Inde est mise au point dans Mata Traders - une marque équitable et motivée par le stylisme, qui contribue à se débarrasser de la pauvreté mondiale, qui encourage les entreprises éthiques et les consommateurs moraux à changer l’industrie de la mode. Fabriqués par des artisans en Inde et en Népal, nos créations, qui sont vivement originaux, sont disponibles dans 700 magasins, et offrent une source stable de revenus aux familles qui sont dans certaines des communautés les plus pauvres du monde.

« Notre parcours avec ‘la Mère Inde’ a commencé en 2003 après Michelle Thomas, Jonit Bookheim (mes copines de l’université) et moi avaient passé quatre mois de voyages dans le sous-continent, en faisant le tour du monde. En moins de deux ans, Michelle et Jonit sont devenues associées dans Mata Traders. Nous collaborons maintenant avec six organisations en Inde et en Népal qui éduquent, qui emploient, et qui responsabilisent les femmes dans les communautés marginalisées. »

Retour à la carte