Lien Twitterk Lien Facebook

Acopagro

Acopagro, cacao, Pérou

Aujourd'hui, Acopagro a plus de 2,000 adhérents dispersés à travers quatre provinces. De nombreuses difficultés se présentent à ces communautés, tels que l'accès a l'eau potable, un manque de perspectives d'avenir et un manque de services médicaux suffisants. La certification de commerce équitable a aidé Acopagro à aborder beaucoup de ces problèmes.

Directeur général, Gonzalo Ruis Nunez, a dit :

"Les investisseurs de Shared Interest doivent savoir que leurs fonds servent à développer notre organisation et nous ne les décevrons pas. Ensemble ils se fient à nous, et ensemble nous avançons."

Une coopérative animée par la joie de vivre

Acopagro a offert de soins médicaux à ses adhérents et à leurs familles. Récemment Acopagro  a installé 300 fourneaux pour réduire la consommation de combustibles et la pollution de l'air. La coopérative a aussi proposé aux enfants de ses adhérents une prime spéciale et annuelle pour défrayer les dépenses d'université.

Le financement de Shared Interest aide Acopagro a payer ses fermiers régulièrement et a l'heure. Acopagro est maintenant cité en exemple des meilleures pratiques du développement des affaires au Pérou.

Fondateur, Ramiro Castillo, a dit :

"Dès le début même, Acopagro a été beaucoup plus qu'une société coopérative qui vendait le cacao ; c'était plutôt animée par la joie de vivre. C'est toujours le cas, bien que plus de 2000 fermiers y aient adhéré comme résultat."

Retour à la carte